cohérence


cohérence

cohérence [ kɔerɑ̃s ] n. f.
• 1524; lat. cohærentia cohérent
1Union étroite des divers éléments d'un corps. adhérence, cohésion, connexion.
2Liaison, rapport étroit d'idées qui s'accordent entre elles; absence de contradiction. Personne, discours qui manque de cohérence. Cohérence entre deux choses. Mettez un peu de cohérence dans tout cela ! ( harmoniser) .
⊗ CONTR. Confusion, incohérence.

cohérence nom féminin (latin cohaerentia) Propriété de ce qui est cohérent, logique interne d'un discours, d'une idée, d'un acte, etc. ; qualité d'une personne, d'un groupe cohérents : Son discours manquait tellement de cohérence qu'il était difficile à suivre. Aptitude d'un rayonnement optique ou d'une source à engendrer des phénomènes d'interférences lors de la division de ce rayonnement en plusieurs faisceaux qui se superposent. (Les lasers sont des sources lumineuses dont la cohérence spatiale et la cohérence temporelle sont remarquables.) ● cohérence (synonymes) nom féminin (latin cohaerentia) Propriété de ce qui est cohérent, logique interne d'un discours...
Synonymes :
- validité
Contraires :
- incohérence

cohérence
n. f.
d1./d Liaison étroite, adhérence entre les divers éléments d'un corps. Cohérence des molécules.
|| PHYS Caractère des faisceaux lumineux ayant la même phase.
d2./d Connexion, rapport logique entre des idées, des propos. Une histoire qui manque de cohérence.

⇒COHÉRENCE, subst. fém.
A.— Vx, PHYS. [En parlant des molécules d'un corps, des éléments d'un tout] Liaison étroite, adhérence mutuelle. Synon. agrégation, connexion. Anton. désagrégation. La ferme cohérence des pierres (BAILLY (R.) 1946, p. 12).
Spéc., OPT. et ÉLECTRON. Cf. Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 323.
B.— Cour., au fig. [En parlant des parties d'un tout ou de ce tout lui-même, p. ex. une pensée, un discours, une théorie, un ouvrage, etc.] Harmonie, rapport logique, absence de contradiction dans l'enchaînement des parties de ce tout. Une parfaite cohérence; assurer la cohérence de qqc.; manquer de cohérence. Synon. logique, harmonie, unité, vraisemblance. Anton. incohérence, confusion. J'ai appris (...) à conduire mon jugement avec plus de rigueur, et à mettre de la cohérence dans l'association de mes idées (R. MARTIN DU GARD, Souvenirs autobiographiques, 1955, p. XLVI). La centralisation (...) permet une plus grande cohérence des décisions, une meilleure utilisation des spécialistes très qualifiés (Traité de sociol., 1967, p. 477).
Dans le domaine de l'art (peint., archit., mus., etc.) :
1. ... il y a une logique totale du tableau ou du spectacle, une cohérence éprouvée des couleurs, des formes spatiales et du sens de l'objet. Un tableau dans une galerie de peinture, vu à la distance convenable, a son éclairage intérieur qui donne à chacune des taches de couleurs non seulement sa valeur colorante, mais encore une certaine valeur représentative.
MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 361.
[En parlant des membres d'un groupe, d'une équipe, entre eux, ou de cette équipe elle-même considérée dans son ensemble] Unité continue :
2. ... un « effort fractionné, momentané, éphémère, suivi de revirement et de réaction, devait naturellement faire souffrir toute notre organisation ». (...). Unité, cohérence, sont les conditions du service public. Si elles manquent partout et toujours, c'est qu'il manque un ressort central à l'État.
MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. XXX.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1524 fig. (Lett. de G. Briconnet à Marg. d'Ang. ds GDF. Compl.); 1585 au propre (PARÉ, Œuvres [4e éd.], VIII, 14, 312 : cohérence et glutinosité de matière visqueuse). Empr. au lat. class. cohaerentia « connexion, cohésion », au fig. en lat. class., au propre en b. latin. Fréq. abs. littér. :149. Bbg. GOHIN 1903, p. 357.

cohérence [kɔeʀɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1524; lat. cohærentia, de cohærens. → Cohérent.
1 (1585). Didact. Union étroite des éléments. Adhérence, agrégation, cohésion, connexion, homogénéité. || La cohérence des éléments, des parties.
1 Dans le bois, la cohérence longitudinale est bien plus considérable que l'union transversale.
Buffon, Expérience sur les végétaux, in Littré.
2 Les choses ou les parties, entre lesquelles il y a cohérence, sont jointes ou unies l'une avec l'autre; les choses ou les parties entre lesquelles il y a adhérence, sont simplement jointes ou unies l'une à l'autre. C'est-à-dire qu'il y a connexion entre les premières, elles forment un tout; et liaison seulement, jonction entre les dernières, elles ne sont qu'attachées l'une à l'autre (…)
Lafaye, Dict. des synonymes, p. 145.
2 Cour. Liaison, rapport étroit d'idées qui s'accordent entre elles. « Absence de contradiction et de disparate entre les parties d'un argument, d'une doctrine, d'un ouvrage. » (Lalande). || S'exprimer avec cohérence. Logique. || Son raisonnement manque de cohérence. || Cohérence entre divers éléments. || Cohérence des idées, des parties d'un ensemble.
3 Puisque maintenant il est bien entendu qu'il ne s'agit que d'une fin d'ivresse, la cohérence et la vraisemblance strictes importent peu.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIV, p. 233.
Caractère cohérent (d'un ensemble). || La grande cohérence de ce parti. Unité.
CONTR. Décohérence, désagrégation. — (Du sens 2) Confusion, incohérence.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coherence — Coherence, coherency, or coherent can refer to: Contents 1 In physics 2 In mathematics 3 In financial economics 4 In philosophy …   Wikipedia

  • Coherence — Cohérence Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • coherence — coherence, cohesion mean the quality or character of a whole all of whose parts cohere or stick together. Coherence usually implies a unity of such immaterial or intangible things as the points of an argument, the details of a picture, or the… …   New Dictionary of Synonyms

  • COHÉRENCE — COHÉRENCE, COHÉSION, ADHÉSION.     Force par laquelle les parties des corps tiennent ensemble. C est le phénomène le plus commun et le plus inconnu. Newton se moque des atomes crochus par lesquels on a voulu expliquer la cohérence; car il… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Coherence — Co*her ence, Coherency Co*her en*cy, n. [L. cohaerentia: cf. F. coh[ e]rence.] 1. A sticking or cleaving together; union of parts of the same body; cohesion. [1913 Webster] 2. Connection or dependence, proceeding from the subordination of the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • coherence — late 16c., from M.Fr. cohérence (16c.), from L. cohaerentia, noun of state from cohaerentem (see COHERENT (Cf. coherent)). Related: Coherency …   Etymology dictionary

  • coherence — [kō hir′əns, kōher′əns] n. [Fr < L cohaerentia < cohaerens, prp. of COHERE] 1. the act or condition of cohering; cohesion 2. the quality of being logically integrated, consistent, and intelligible; congruity [his story lacked coherence] 3.… …   English World dictionary

  • coherence — theory of truth …   Philosophy dictionary

  • coherence — I noun adherence, adhesion, adhesiveness, agreement, apprehensibility, attachment, blending, cleavage, coherency, cohesion, cohesiveness, comprehensibility, concert, congruence, congruity, conjunction, connectedness, connection, consistency,… …   Law dictionary

  • Coherence —   [dt. Kohärenz], Laser …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.